Les techniques de cordes permettent une intervention rapide, légère, adaptée au milieu et faible en impact Carbone.

Pour la pose de nichoir artificiel, le plus souvent choisi par l'espèce la corde est notre meilleur atout.

Qualité et sens pour des installations suivies dans la durée.

Une connaissance des espèces avifaune et des habitats afin de demeurer cohérent dans nos actions.

Travailler avec AccèsCimes , c'est faire le choix d'une démarche durable et sensée. 

 

 

Nos actions permettent le maintien des espèces et de leurs habitats.

Les nichoirs artificiels permettent de compenser le manque de cavités quand celles-ci viennent à manquer en milieu naturel.

 

Les nichoirs et autres aménagements n'empêchent pas la destruction du milieu naturel.

 

 

Travaux sur bâtiment

 

  Hirondelle rustique, fenêtre ( Hirundo rustica, Delochon Urbica)...

L'Hirondelle confirme sa promesse de retour en arrivant en France au mois de mars, fidèle à son lieu de nidification.

Cette espèce est protégée au titre de la "législation Européenne."
 
Martinet noir ( Apus Apus)...

  Un virtuose du ciel, le Martinet niche à partir de 10 mètres, dans un trou de toît. également migrateur, il niche en colonie.

Cet oiseau qui ne se pose jamais, a une vitesse moyenne de 150 km/h.

Martinet à ventre blancApus Melba )...

Plutôt un oiseau de falaise, Certaines colonies trouvent leur place en ville à plus de 40 mètres.

Nous avons réalisé une installation de nichoirs artificiels qui a été validée par les oiseaux.

Cette expérience est unique en france pour une colonie de 20 couples environs.

 

Les hirondelles et martinets sont de grands consommateurs d'insectes :

près de 1500 insectes ( notament les moustiques) consommés à l'heure pour un individus.

Les hirondelles conçoivent des nids visibles, sous des avancées de toits ou dans des granges, constitués de boue (argile), et de brindilles.

Pour les martinets, la technique est autre.

Ils récoltent des brindilles, et objets divers pour concevoir un nid caché dans des combles, des murs en pierre demeurant invisible à nos yeux.

 

Faucon crècerelle ( Falco tinnunculus)...

Grand prédateur des petits mamifères, ce faucon vole toute l'année dans nos régions tempérées.

Il niche fréquemment dans des anfractuosités de vieux bâtiments mais également au sommet de grand arbre. 

Faucon Pélerin ( Falco peregrinus)...

Espèce emblématique le faucon pélerin trouve sa place en ville, abitué aux falaises qui lui procurent des corniches utiles à la reproduction, Nous le trouvons également en ville a plus de 50 mètres.

Chouette effraie des clochers (Tyto alba)...

Ce redoutable prédateur nocturne voit ses possibilités de nidifications se réduire considérablement en raison de la raréfaction des cavités naturelles. de part ce fait sa reproduction est compliqué. c'est dans le but de maintenir les populations qu'il est utile de mettre un nichoir artificielle, dans une grange ou dans un clocher comme son nom l'indique.

Passereaux cavernicoles 

Certains cavernicoles font partie des espèces dites de proximité ou de nos parcs et jardins, c'est le cas des mésanges notamment qui sont de redoutables prédateurs de chenilles Processionnaires. En effet, favoriser des lieux de nidification leur permettra de s'implanter et de réguler naturellement les populations de chenille avec qui l'homme doit cohabiter.

Cela permet une lutte biologoque plutôt que chimique

Chauve-souris (chiroptéra)

Impressionnant mamifère volant et nocturne en majorité, les chiroptères sont un atout contre les moustiques. Equipées d'un sonar, elles se fraient un chemin dans la pénombre et chassent avec haute précision les papillons et autres insectes nocturnes

Ce petit mammifère se loge, en été dans de petites anfractuosités (volets, tuiles, accroters) et dans des lieux plus étanches en hiver (caves, greniers...).

 

Espèces visées

 Rebreyend Benjamin: 06 80 11 87 57 - Mail: accescimes@gmail.com - Rhône-Alpes - Siret N°75002857300046 - APE: 4399D

AccèsCimes Production